Les articles

Quelles sont les différences entre le linoléum et le balatum ?

Quelles sont les différences entre le linoléum et le balatum ?

Caractéristiques du linoléum et du balatum

Le linoléum et le balatum sont deux types de revêtement de sol que l'on assimile ou confond souvent. Pourtant, ils n'ont quasiment rien à voir !

En effet, même si le linoléum et le balatum possèdent quelques points communs (visuellement parlant, le balatum ressemble grandement au lino, et ces deux revêtements de sol ont été inventés à la fin du 20 ème siècle), ils présentent d'importantes différences qui les rendent bien distincts l'un de l'autre.

Déjà, du point de vue de leur composition :

  • Le linoléum est un revêtement constitué d'une toile de polyester enduite d'huile de lin, de résine et de liège en poudre.
  • Tandis que le balatum est fabriqué à partir de carton enduit de bitume, avec une couche centrale de fait moins résistante que celle du linoléum.

Une composition très différente, qui fait finalement du balatum un linoléum de bien moindre qualité.

Pourquoi opter pour du linoléum plutôt que du balatum ?

Très utilisé dans la première moitié du 20 ème siècle, le balatum s'est rapidement fait distancer par le linoléum, et aujourd'hui il a quasiment disparu des magasins de bricolage et des enseignes de décoration. Un état de fait tout à fait logique pour un revêtement que l'on présente souvent comme " le parent pauvre du linoléum ", et ce pour de nombreuses raisons :

  • Déjà, en raison de sa composition, le balatum est bien moins résistant que le linoléum. Impossible donc d'utiliser ce revêtement de sol dans des pièces où il y a beaucoup de passage, car il risque de s'user prématurément, et vous devriez le changer beaucoup trop souvent. Il est conseillé de poser du balatum dans des pièces très peu passantes, comme par exemple un atelier ou un grenier, pour cacher un sol un peu abîmé.
  • Le balatum est également un revêtement de sol qui présente le désavantage de marquer très facilement : si vous posez un meuble ou même si vous marchez dessus avec des chaussures à talons, des traces vont automatiquement apparaître. D'où son incapacité à être installé dans des pièces passantes ! En comparaison, le linoléum est quasiment inusable.
  • Le balatum se tache assez facilement ; et même s'il peut être nettoyé a l'eau de javel sans risque, à force d'être frottée, sa couche de finition, moins résistante que celle du linoléum, peut s'enlever. L'entretien du lino ne pose lui aucun problème, même s'il est parfois déconseillé de le cirer. Mais comme la plupart des modèles actuels sont fabriqués avec un traitement anti-tache…
  • En termes de coloris et de finitions, le balatum ne fait clairement pas le poids face au linoléum : il n'est proposé à la vente que dans une gamme de couleurs très limitée… à l'inverse du lino, qui se trouve dans toutes les teintes possibles, et qui imite aujourd'hui parfaitement le bois, le béton, le carrelage, les carreaux de ciment, etc.
  • Fabriqué à partir de matériaux naturels, le lino est un revêtement de sol 100% écolo… ce qui n'est pas le cas du balatum.
  • Enfin, tous les reproches que l'on peut généralement faire au linoléum (moins durable qu'un carrelage, peu résistant à la chaleur) valent également pour le balatum. Autant donc opter pour un revêtement de sol plus écologique, plus esthétique, plus durable, plus isolant, plus résistant et qui peut s'installer dans toutes les pièces de la maison !